Stress, fatigue, tensions...le corps a ses limites !

Main qui tend la main

" Notre corps ne ment jamais.

Il est le gardien de notre vérité !

C'est notre responsabilité que d'être attentifs aux signaux d'alerte que nous envoie notre corps... "                                                                                                     Alice Miller

​Le corps que JE SUIS parle  et son langage passe par toutes sortes de « signes » : stress, fatigue, tensions, déprime, mal de dos, migraine, oppression, douleurs, excès de poids,  asthme, eczéma, crise de foie, angine, tétanie, boulimie, etc…

                                                                                                 

Que faire de ces symptômes ?

​La plupart du temps, nous cherchons vite à les éliminer au lieu d’écouter et de comprendre ce qui a pu les provoquer.

Or un « mal-corps » est bien souvent l’expression d’un « mal-être »

qui, non considéré, peut évoluer en dépression sévère ou maladie.

 

Le corps est un capital précieux à gérer et son langage est donc bien important !                                                                

L'écouter, c'est se poser, s'asseoir comme on le ferait avec un ami.

L'entendre, c'est accepter de remettre en cause croyances, comportements, habitudes, rythmes de vie...

 

 Un espace pour :

 

  • Repérer les situations déclenchantes de nos symptômes,

  • Capter les émotions sous-jacentes et entrer en dialogue avec elles,

  • Apprendre à faire des liens entre vécu immédiat et passé d’enfant,

  • Prendre conscience que la guérison vient du dedans de nous, dans cette écoute du corps et de l’Esprit qui l’habite.